Rencontre homme femme chez les jeunes générations

rencontre homme femme

En 2017, il est difficile de se promener dans la rue sans apercevoir une femme nue placarder sur un arrêt de bus ou sur les vitrines de magasins de prêt-à-porter. La sexualité fait partie de notre environnement et cela cache en réalité une misère humaine sur ce plan.

Un monde libertaire

Aujourd’hui, tout le monde à le droit de se montrer obscènes, plus qu’un droit c’est un devoir. La sexualité à visage découvert comme étendard d’une nouvelle liberté. L’homme gay qui fait son coming-out ou qui se lance dans le barebacking est bien plus estimé que le refoulé qui s’attache à une vie de famille standard contre-nature pour sauver son honneur. Pareillement, la féministe qui se respectent se doit de sortir seins nus, armée de son gode ceinture, plutôt qu’en jupe, ce qui symboliserait sa soumission à une forme d’hétéro-normalisation faisant le jeu du patriarcat.

En France, le tournant fut Mai 68, le jour où une jeunesse hippie tue le père (le général de Gaulle) pour pousser les limites de la liberté et de l’égalité. Les femmes deviennent ainsi « l’égal des hommes », reste à savoir en quoi elles ne l’étaient pas auparavant. Mai 68 fut aussi le moment utopique d’un amour pour tous, d’uns société plus sociale et libertaire. Sous les pavés, la plage…

Une plage bien salopée par la flopée de féministes qui vont se refugier dans des causes gagnées d’avance pour jouer leurs cartes de victimes éternelles. Aujourd’hui, ce combat continu..

lutte homme contre femme
Au nom de l’amour pour tous…

Mai 68 et son impact sur la question

Une révolte antiautoritaire

Forcément, la lutte contre l’autorité a pointé très logiquement les 2000 ans de patriarcat antécédent. Les hommes sont priés de se remettre en question concernant leur monopole sur des sujets tels que la politique et sur le partage des tâches ménagères au sein du foyer. Les femmes revendiquent une égalité du couple dans la sphère du privé, revendication qui aboutira mais qui se paiera cher sur l’autel de leur féminité.

Une révolte sociale

Concernant les rencontres entre les hommes et les femmes, le droit de travailler (quel curieux droit…) des femmes à salaire similaire va poser le problème de l’identification masculine. Un homme a toujours eu besoin de s’occuper financièrement d’une famille, de vivre à travers la satisfaction de subvenir aux besoins d’une fratrie. Aussi, les femmes se dirigent inconsciemment vers des hommes forts et puissants, la gentillesse et l’altruisme ayant peu d’attrait pour de nombreuses courtisanes. Ainsi, les femmes étant de plus en plus indépendantes financièrement ce qui est une bonne chose, il est de plus en plus difficile pour elles de trouver un homme gagnant davantage lors d’une rencontre. Il est encore rare de voir des femmes gagnées plus que leurs maris ou des hommes au foyer ce qui devrait être la conséquence logique de cette mutation. Les ovaires d’une femme restent encore profondément capitalistes et patriarcaux. Cela provoque ainsi une difficulté de rencontre entre les hommes et les femmes si ce n’est des plans culs, favorables à la santé et à l’hygiène génitale.

Une révolte contre l’impérialisme

Dans la logique humaniste de partage, la révolte contre l’impérialisme s’est retournée contre nous. En effet, sous prétexte d’être tous égaux, les femmes ont rempli les caisses des grandes entreprises par le versement de salaire modeste, de revendications salariales basées sur le traitement des hommes. Une attitude vertueuse au départ qui, avec du recul, se transforme davantage en négation de la famille et des rencontres amoureuses au profit de l’individualisme à outrance.

Conclusion

Il est aujourd’hui difficile de voir se dévelloper les rencontres entre les hommes et les femmes dans la société occidentale actuelle. La logique de liberté individuelle prenant le pas sur les sacrifices nécessaires au dévellopement du couple.