La pause sexe : une évidence

pause café

Ces derniers jours, un nouveau projet fait parler de lui en Suède. En effet, un conseiller municipale souhaite aménager des « pauses sexe ». Un peu d’amour dans ce torrent de haine ? Pas si sûr..

Plusieurs avantages

C’est dans la ville d’Overtornea que ce brave élu s’est fait connaître par ses convictions originales. Par cette proposition d’entracte quotidien, le conseiller souhaite relancer la natalité, favoriser la productivité et améliorer l’état physique et mental des travailleurs. Forcément, cela laisse rêveur sur le papier.

Officieusement, cette mesure est intéressante car elle peut permettre d’ouvrir des voies béantes pour choper de la meuf au bureau. Pour peu que l’on soit le jeune premier entouré de femmes matures, les conditions sont réunies pour prendre la politique très au sérieux.

La plupart des rencontres sentimentales se font sur le lieu de travail. La proposition est donc tout à fait en phase avec une certaine réalité.

Quelques inconvénients

Au-delà de l’aspect tout-à-fait ludique de l’initiative, on imagine les luttes de pouvoir au sein de l’entreprise pour savoir qui va s’envoyer la bombe atomique à la sieste de 14 heures. Les femmes, c’est l’ultralibéralisme contre lequel on ne peut lutter. Je vous parle évidemment des créatures aux physiques agréables, le reste c’est pour l’hygiène.

Aussi, il est difficile de rentrer chez soi pour faire l’amour avant de revenir. La création de chambre pour baiser semble être une étape essentielle dans le développement de ce projet. Dans un pays situé à la frontière du cercle Arctique, on ne viendra pas vous regarder par les fenêtres.

Une énigme

Une énigme demeure cependant : pourquoi cette proposition de loi a-t-elle été faite par un rouquin enveloppé ? Il serait sans nul doute l’une des premières victimes de ce filtre des attirances. Bien que partant d’une bonne intention, cette loi ne serait qu’un marqueur plus puissant des inégalités. En effet, personne ne voudra faire la sieste réparatrice avec la secrétaire qui mange des Kinder Bueno. Pourtant, il semblerait qu’elle est besoin de plus de câlins que les autres.

Un solution

Pour vivre dans un monde totalement égalitaire, il est alors envisageable de mettre à la disposition des employés une petite chambre avec masturbateur pour les hommes et godemichet pour les femmes. Cela permet de poser les conditions égalitaires d’un repos collectif et sanitaire permettant d’obtenir un meilleur rendement à moyen terme. Pas de lutte de pouvoir, pas de jalousie et de l’ocytocine pour tout le monde. Sinon, il reste les escortes pour ceux qui veulent compenser leur déficit physique. L’escort girl s’offre sans discrimination à celui ou celle qui l’a sollicite, c’est un oiseau de paradis qui accueille dans son nid d’amour.